Le mot de l'éditeur : "Cette seconde édition du Petit Lapaque des vins de copains reprend le principe de la première, publiée à la fin de l'été 2006, en accentuant les travers qui lui ont valu quelques blâmes dans un quotidien spécialisé dans l'analyse financière et la spéculation immobilière : elle ne retient aucun château propriété d'un grand patron bucolique, elle laisse de côté les jus produits par les amateurs de saveurs artificielles, elle ne se soucie pas des vins dont les mérites sont habituellement vantés sur de larges pages de publicité. Ainsi, elle accorde l'avantage aux hommes et aux femmes qui, un peu partout en France et désormais dans le monde, ont laissé de côté les produits phytosanitaires et les engrais de synthèse afin de récolter un raisin qui n'a pas besoin d'être bricolé à la cave."

Les notes de Sébastien Lapaque sont innervées par l'esprit de Bacchus/Dionysos. Plaisir, joie, amitié et liberté de pensée ! Un tour de France (avec rapide incursion en Belgique) que l'on referait volontiers avec lui, pour les dives bouteilles dégustées, bien sûr, mais aussi pour les rencontres subtiles avec les fées et autres enchanteurs célesto-terrestres qui les élèvent.

A. P.

Trinch !

P. S : Je recommande (tout de même...) la lecture du "Face-à-face : Montrachet : domaines des Comtes Lafon et Leflaive" (tous deux en biodynamie !), par Roberto Petronio, dans la livraison d'octobre de la Revue du vin de France.

La RVF octobre 2009