On peut remarquer que douze jours avant Noël c'est la sainte Lucie (du latin "lux" qui signifie lumière). Nous pouvons allumer nos bougies le 13 décembre et pendant les douze jours suivants le ciel va porter les premiers témoignages de la fin de la décroissance du soleil.

Le 25 décembre, c'est la joie du solstice (dans l'ancien calendrier Julien), où l'on atteint le point le plus bas du jour, à partir duquel la remontée du soleil s'enclenche. On compte alors 12 autres jours et c'est l'Epiphanie, la certitude que le processus de remontée est désormais bien en marche.

Etoile bleue

Après l'Epiphanie (6 Janvier) c'est la saint Raymond (7janvier, de l'allemand Ray Mund, bouche lumineuse ou parole de lumière), puis la saint Lucien (du latin lux = lumière). A l'Epiphanie, nous sommes rassurés sur le redémarrage du cycle des saisons. Le printemps va renaître, c'est sûr, même si on ne le voit pas. Alors on peut enlever les guirlandes lumineuses et se séparer du sapin, toujours vert, lui, comme les branches de houx et le gui.

On partage la galette des rois, dans laquelle est cachée un baigneur ou un poisson en céramique, symboles de l'enfant Jésus et de l'ère des poissons. Si c'est une fève, regardez comme elle ressemble à un embryon !

Etoile rouge

Je me souviens d'une très ancienne tradition, encore en pratique dans le Berry. Pour respecter le hasard dans le partage de la galette ronde, dorée et striée comme un soleil, le plus jeune enfant allait sous la table. Mon arrière grand-mère disait pour chaque part "Phoebe Domine, pour qui ?" et l'enfant désignait les convives tour à tour. La vieille dame ne savait plus ce que voulait dire "Phoebe Domine", mais cela signifie "Seigneur Apollon" !

Le partage de la galette des rois entame son quatrième millénaire au moins.

Celui et celle qui reçoivent la couronne, ont leur instant de gloire lumineuse, mais aussi la lourde charge de répandre un peu de lumière autour d'eux, pendant un an...

Rabanmaur

P. S. : Merci à Pascale Jablonka, pour les deux belles images d'étoiles, choisies dans la "gallerie" du Space Telescope Science Institute (http://www.stsci.edu/resources/).