Chassée de son royaume de Naples, la reine Jeanne vint se réfugier, en 1347, dans son comté de Provence, en passant par la route de Grasse à Draguignan. Surprise par un violent orage, on lui indiqua pour asile le petit château du gentilhomme verrier au hameau de Saint-Paul-la-Galline-Grasse.

Après y avoir passé la nuit, la reine désira voir fabriquer les flacons. Un peu troublé, le verrier souffla dans le mors de sa canne et réalisa une bouteille énorme qui fit l'admiration de tous par sa contenance d'une dizaine de litres. Il décida d'en lancer la fabrication et l'appela "reine-Jeanne", mais la souveraine suggéra modestement de lui donner le nom de "dame-jeanne". Pour protéger cette grosse bouteille, le verrier l'habilla d'osier.

Au pluriel, on doit dire des "dames-jeannes", mais le pluriel est peu usité car, en général, la première suffit.

Rabanmaur